• LinkedIn - Gris Cercle
  • Facebook
  • Instagram

COWORKING - RENNES - CAP MALO - LA MEZIERE

LOCATION DE BUREAUX - SALLE DE REUNION - SALLE DE CONFERENCE - SHOWROOM

Copyright © 2016 - Tous droits réservés              

Aimer son travail, c'est aussi aimer son lieu de travail

May 10, 2019

Le bonheur au travail est un thème qui a fait l’objet de nombreuses études et articles. Il s’agit évidemment d’un sujet essentiel dans la vie de chacun.

 

Qu’est ce qui nous fait nous lever le lundi matin avec le sourire ?

 

 

Nous ne sommes pas obligés de subir notre travail toute notre vie. Au contraire, même si la vie (pro) n’est jamais simple, nous avons tous la capacité à faire nos propres choix. Reste ensuite à accepter les bons mais aussi les mauvais côtés, car le job parfait n'existe pas... Il s’agit là certainement d’un point fondamental pour apprécier sa vie au quotidien.

 

Pour beaucoup, nous passons un temps fou à travailler. Donc autant faire en sorte que l’on y prenne du plaisir. Cela suppose de prendre des décisions parfois difficiles et de se donner les moyens d’atteindre ses propres objectifs.

 

Une chose est sûre, nous ne pouvons pas être heureux au boulot si on déteste son travail ou son environnement de travail.

 

Certains feront leur « carrière » en ne voulant prendre aucun risque. Mais je crois que nous devons tous nous poser certaines questions sachant que dans les 15 prochaines années, 50% des jobs actuels auront disparus ou seront profondément modifiés :

 

- Pouvons-nous aujourd’hui imaginer que l’on puisse faire toute sa vie professionnelle "bien au chaud" ?

- Devons-nous accepter de travailler dans de mauvaises conditions sous prétexte de ne pas vouloir perdre son job plutôt que de prendre les dispositions pour en trouver un meilleur ?

 

D’autres vont vouloir être libres de leur propre choix, de leur ambition et mener les projets qui leur tiennent à cœur. Ils prendront leur risque sans savoir vraiment ce qui les attend. Il ne s’agit bien évidemment pas d’un long fleuve tranquille. Mais l’important n’est-il pas d’essayer ?

 

Chacun apportera ses propres réponses. Peu importe le chemin choisi, l’important est d’y trouver son compte.

 

Cela nous amène à parler de la passion. Cette flamme qui nous fait vivre intensément et nous permet de soulever des montagnes. Vu le temps que l’on passe au travail (encore une fois), mieux vaut faire un truc qui nous fasse vibrer, non ?

 

Ainsi donner du sens à son action est sans doute le principal moteur et la source de l’épanouissement.

 

Mais est-ce que l’intérêt et le sens que l’on donne à son travail sont les seuls facteurs pour aimer son job ?

 

Evidemment non. La considération de notre hiérarchie et de notre équipe sont également très importants, mais aussi le salaire, les perspectives d’évolution, l’image de son entreprise, les temps de trajet, le lieu de travail…. Chacun a ses propres aspirations et attentes, d’où la complexité de faire des conclusions hâtives.

 

Selon l’étude de la Fabrique Spinoza, 50% des gens sont « globalement satisfaits de leur situation professionnelle actuelle ». C’est bien mais cela signifie que l’autre moitié ne l’est pas... Cette étude nous explique que ce résultat est directement lié au niveau d’éducation, au type de poste occupé et au salaire. C’est pour cela qu’il faut bien travailler à l’école… 😉 mais aussi et surtout après pour rester maître de son destin (en tout cas essayer).

 

Et le plaisir dans tout ça !

 

Il ne faut pas confondre le fait d'aimer son travail et la notion de bonheur au travail. Le bonheur au travail est subjectif, voire utopique, voire trompeur. Je m'explique : prendre du plaisir dans son job est une chose à laquelle tout le monde aspire. Mais le travail, même s'il est passionnant, a très souvent des mauvais côtés. Il peut donc difficilement être source de bonheur.

 

Francis Boyer dans son article de septembre dernier nous explique que le bonheur et le plaisir au travail sont des notions très différentes : « D'après le professeur Robert Lustig, spécialiste américain en neuroendocrinologie, le plaisir est provoqué par la dopamine alors que le bonheur résulte de la production de sérotonine. Or, ces deux substances neurochimiques ont des effets opposés. Alors que la dopamine est un excitant, la sérotonine est inhibitrice et induit un état de plénitude, de relaxation. »

 

En tout cas, je suis convaincu que le plaisir au travail est fondamental pour la performance et l’épanouissement. Et c’est valable pour tout le monde. Nous avons donc tous intérêt, que nous soyons ouvrier, manager, dirigeant ou indépendant, à être heureux au travail et à faire en sorte que notre environnement le soit également.

 

Cela fait bien entendu référence aux relations humaines, pas toujours simple à gérer. Le management d’équipe est une science complexe qui fait d’abord appel à l’empathie et l’intelligence émotionnelle.

 

 

Mais que nous soyons indépendant ou salarié, seul ou en équipe, un facteur est immuable : Pouvons-nous prendre du plaisir dans un lieu de travail qui nous déprime ? Evidemment c’est difficile ! La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de remédier à ce problème. Et cela n’a jamais été aussi simple surtout lorsqu’on est en capacité de prendre les décisions qui permettent d’améliorer le cadre de travail.

 

Pourquoi ? Et bien parce que l’aménagement et l'animation des lieux de travail n’a jamais été autant pris en compte qu’aujourd’hui et parce que, chaque jour, de nouveaux lieux de travail incroyables s’ouvrent partout dans le monde : c'est valable en particulier pour les espaces de coworking, les fablab…

 

Ce n’est pas un hasard si la plupart des entreprises les plus performantes (et qui donc se préoccupent le plus du "bonheur" de leurs équipes) s’installent dans des lieux de coworking et s’en inspirent fortement pour aménager leurs propres bureaux.

 

Pourquoi faire moche quand on peut faire beau ?

 

 

Il ne coute pas plus cher de faire de belles choses ou de créer un beau lieu de travail. Smile Coworking en est la preuve. Il suffit d’avoir un minimum de goût et d’y attacher l’importance qu’il se doit. Car la différence au final est énorme.

 

Bien sûr, un espace de coworking n’est pas seulement un lieu de travail mais aussi  un lieu de vie et de partage. Faire partie d’une communauté de coworkers qui s’entraide et qui crée du lien est essentiel pour avoir le smile :)

 

 

Louis-Marie Vautier

info@smile-coworking.fr

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

January 3, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • alentoor
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • Black Instagram Icon
  • Google+ Basic Square