Après le coworking, le coliving, voici le flex office…

Le Flex office consiste à ne plus avoir de bureaux attitrés dans l’entreprise. Plus largement, chacun travaille en fonction de son agenda dans les bureaux de l’entreprise (là où il trouve une place), dans un tiers lieu ou bien chez soi en télétravail.



Le Flex office peut devenir une véritable angoisse pour tout salarié qui ne sait pas où il va pouvoir s’installer chaque jour dans les bureaux de sa société. Nous avons besoin de sentir des good vibes pour pouvoir se concentrer sur notre mission.

A l’inverse, le flex office peut favoriser l’innovation et la créativité en répondant aux attentes de mobilité grâce à des lieux plus nomades pensés pour faciliter le travail collaboratif. Ce mode de travail nomade répond aussi à la principale source de stress et de fatigue dans les grands centres urbains : le temps de transport. Véritable fléau du monde « moderne ».

Tout le monde a donc pu le constater, le Covid a bouleversé notre façon de travailler. Certains pensent que on ne bossera plus jamais comme avant. Fini les bureaux d’entreprise !


Nous connaissons de profondes mutations dans notre façon de travailler et notre façon de vivre. La pandémie actuelle en est un accélérateur car il a fallu s’adapter à une situation inimaginable du jour au lendemain. Et ça dure…

En réalité, tout est lié : l’aspiration à un meilleur équilibre entre vie privée et vie pro, l’envie d'une vie épanouissante et le besoin de sécurité, l’angoisse face au changement climatique et la remise en cause de notre modèle de consommation de masse… Ces prises de conscience conditionnent de nouvelles attentes.


Qui veut passer sa vie dans des bureaux lugubres ou s’entasser dans un open space mal aménagé. Trop longtemps, beaucoup entreprises ne se sont pas préoccupées du cadre de travail de leurs collaborateurs. Pas étonnant que la plupart on saisit l’opportunité de travailler de la maison. Sauf que travailler à la maison peut aussi devenir un cauchemar.


Tout le monde a besoin de lien social, en particulier dans le cadre de son travail. Et la dynamique d’une entreprise existe car elle est capable de générer une émulation, un esprit d’équipe. Et cela n’est possible que si on est ensemble physiquement. La visio, même si elle est utile régulièrement, ne remplacera jamais le besoin de voir les gens.


Nous sommes des humains pas des robots.


C’est bien pour cela qu’il y aura toujours de lieux de travail en commun, que ce soit des bureaux d’entreprises, des espaces de coworking, des restaurants…


Pour en revenir au flex office, il devient la norme car il répond à un besoin de mobilité et la nécessité d’adapter et optimiser les espaces pour faire en sorte que tout le monde se sente bien peu importe l’endroit qu’il occupera demain. Mais il va de pair avec un aménagement spécifique des espaces et la possibilité d’être mobile d’un lieu à un autre.


Pour être créatif et efficace dans son travail, il faut se sentir bien. Ainsi un lieu de travail n’est pas juste un bureau et une chaise. C’est d’abord une ambiance. Un mix entre lieu éphémère et point de chute régulier, espace de travail en commun ou permettant de s’isoler. Mais toujours un lieu avec de bonnes vibrations.


L’optimisme des prestataire d’espace de coworking



L’évolution constatée du coworking ne fait que confirmer l’enquête réalisée l’année dernière par Workthere dans lequel les prestataires d’espace de coworking, partout dans le monde, étaient (très) optimistes malgré la pandémie.


C’est le sens de l’histoire. Moins de m² de bureaux d’entreprise, plus de flexibilité, plus d’espaces de coworking… et plus de sourires





Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • alentoor
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
  • Black Instagram Icon
  • Google+ Basic Square